© 2019 OH! Collectif, festival, label. Musiques créatives d'aujourd'hui.

  • Aiga_mail_inv.gif
  • Wix Facebook page
  • Twitter Classic
  • YouTube Classic

PRESSE

POLAROID3 DANS RUE 89, 24 septembre 2013

"loin des clichés et des sentiers battus"​



Polaroid3, électro-pop sans cliché:

Trio de musiciens issus de la scène jazz strasbourgeoise, Polaroid3 pratique une électro-pop élégante et singulière, loin des clichés et des sentiers battus. Coup de projecteur sur cette formation discrète.

De prime abord, on la croirait sortie d’un rêve éveillé ou de l’imagination fertile d’un David Lynch en exil. Christine Clément, droite comme un i, le visage et les bras grimés de bleu, semble vous scruter de l’autre côté de l’écran.

Le clip de You Must Go On est une porte d’entrée privilégiée dans l’univers de Polaroid3.

 

Bien sûr, c’est de musique dont il est question mais, chez le trio, le son et l’image sont étroitement liés. Le nom du groupe, inspiré d’instantanés d’Andy Wahrol, annonce la couleur. La musique de Polaroid3 est porteuse d’images.

Christophe Imbs, au Fender Rhodes, dessine des paysages lunaires. Francesco Rees y apporte les battements vitaux. Et la voix-caméléon de Christine Clément, rendue surhumaine par l’utilisation d’effets sonores, se métamorphose à l’envi, brouillant les pistes. Le trio crée de longs tunnels sonores, des méandres hallucinés aux ambiances changeantes. C’est souvent trouble, voire troublant. Mille fois, on a l’impression de perdre le contrôle, de ne plus savoir où l’on est.

 

Un univers pointu:

L’univers de Polaroid3 n’est pas forcément facile d’accès. Leur son est à l’opposé des clichés pop ou électro. Il est le résultat de lentes expérimentations, de longues improvisations, d’une volonté, commune à ces trois musiciens issus du jazz actuel, d’explorer de nouveaux territoires. C’est en tâtonnant pendant de nombreux mois, en remplaçant le piano par le Fender Rhodes que le groupe a trouvé son identité. Plus électrique. Plus rock. Comme sur le titre A Word is Dead, inspiré d’un poème d’Emily Dickinson.

 

L’EP Rebirth of Joy, sorti en juin 2012 sur le label Oh !, capture bien l’esprit aventureux et expérimental du projet. Sur ce premier enregistrement, dont trois titres sont téléchargeables ici, Polaroid3 laisse à entendre un répertoire mouvant, étrange et obsédant.

 

Un premier essai qui n’a pas laissé indifférente la blogosphère spécialisée ni les spectateurs qui ont assisté à leurs concerts, que ce soit en Alsace ou à Paris. Le groupe travaille à la préparation d’un album qui verra le jour courant 2014.

 

Cédric Queniart

 

http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2013/09/24/culture/polaroid3-electro-pop-sans-cliche/